Se tourner vers l’avenir

La notion de « perspectives » est d’autant plus importante que l’activité d’Integrale s’exprime sur le long terme. Plus que jamais, c’est sa vision à longue échéance et ses valeurs de base qui guideront les orientations de la Caisse commune.

 

Tout mettre en œuvre pour rester investisseur net en continuant à réaliser des encaissements largement supérieurs aux décaissements annoncés.


S’adapter aux changements de son cadre législatif avec la révision de plusieurs AR dont le plus important, l’AR 69 qui détermine le fonctionnement actuel d’Integrale et qui doit être réformé face à « Solvabilité II ».


Tenir compte d’une nouvelle disposition européenne pour le 3ème pilier qui prévoit que les nouveaux contrats vie individuelle devront offrir les mêmes tarifs pour les hommes et pour les femmes.


Redoubler d’attention sur le plan commercial pour adapter son approche à la situation socio-économique et financière. Des pistes sont déjà à l’étude pour entretenir la croissance de l’encaissement.

 

Parmi les bonnes pratiques :

  • Prise en charge équitable de tous les clients et respect de tous les intervenants
  • Bonne gouvernance et mode de gestion paritaire à livre ouvert
  • Prudence et maîtrise dans les décisions avec pour objectif la stabilité
  • Stricte limitation des frais généraux pour optimiser le rendement accordé aux affiliés
  • Placements respectueux de critères sociaux, éthiques et environnementaux
  • Attention portée à la réduction des consommations
  • Développement continu des compétences du personnel et entretien d’un cadre de vie motivant
  • Communication récurrente, efforts de vulgarisation et de transparence