Analyser 2011

Pour tenir ses engagements et envisager sereinement ceux à venir, Integrale s’est littéralement « démenée »  en 2011. Les résultats obtenus et les perspectives d’avenir sont en définitive positifs et encourageants.

 

Croissance maintenue de l’encaissement consolidé : + 9,55 % par rapport à 2010. L’Encaissement récurrent progresse de 13 %, principalement par la signature de plans pour de nouveaux clients et par une progression importante des encaissements liés aux plans sectoriels.


Du côté des clients, l’écoute porte ses fruits : ses 3.000 entreprises membres peuvent compter sur sa proximité, ses séminaires et différentes séances d’information, sa volonté de tenir compte des aspirations de ses membres, ses outils de communication…


Des alternatives d’investissements: stratégie prudente fondée principalement sur des emprunts étatiques belges et sur une croissance de ses investissements immobiliers.


Indicateurs de gestion dans le vert : ratio des frais généraux, provisions techniques et position d’investisseur net sous contrôle.


Accélération des préparatifs à « Solvabilité II » : actualisation du modèle interne, réactivation d’un fonds de garantie et partenariat avec Ethias pour atteindre le niveau de SCR exigé.


Intensification des partenariats, en amont et en aval : adhésion à l’AMICE, demande d’affiliation à ISTYA, maintien des relations avec Ethias et Rabobank.be pour des produits dédiés au 3ème pilier avec Amonis et les Commissions paritaires pour des secteurs spécifiques d’activités.


Renforcement des effectifs, en nombre et en compétences : les fonctions d’audit et de compliance ont été renforcées face aux exigences de « Solvabilité II ».